jeudi 27 août 2009

Migration

Mon blog migre aujourd'hui sur Wordpress. Pourquoi ? Blogger est une plateforme assez limitée et j'ai envie de donner un peu plus de place et d'envergure à ce blog, c'est pourquoi vous pourrez le retrouver à cette adresse, dès aujourd'hui :

mercredi 26 août 2009

99 Cercueils [terreur]

Série: Vampire Story - 2
Auteur: David Wellington
Editeur: Milady
Parution: 21/08/2009
Résumé: Laura Caxton s’était juré de ne plus jamais affronter de vampires. On sait ce que deviennent les bonnes résolutions…
À Gettysburg reposent cent cercueils. Quatre-vingt dix-neuf contiennent des vampires dont on a ôté le cœur. Le dernier est vide. Ces cœurs ont le pouvoir de ramener à la vie une armée de soldats assoiffés de sang. Le dernier vampire s’en est-il emparé ? Au péril de sa vie, Caxton va protéger la ville de l’invasion massive des forces du mal.

~°~

Mon avis: Ahhh ben c'est de la bonne suite ! Ce tome 2 est un peu moins "gore" que le premier. On a en effet affaire à un vampire presque gentleman "Je vous épargne parce que vous êtes une femme mais ne vous retrouvez jamais sur mon chemin", dit le vampire à Laura Caxton la première fois où il la croise (non s'en l'avoir auparavant projetée contre un mur comme une poupée désarticulée). Arkeley, le mentor de Caxton dans le premier tome n'est plus que l'ombre de lui-même, diminué par son précédent affrontement avec le vampire Lares. Il lui manque une main, et il ressemble à un vieillard rachitique lorsque Caxton le retrouve, si ce n'est son expérience, il n'est plus d'aucune utilité sur le terrain, jusqu'à ce que... Vous ne vous attendiez pas à ce que je vous dise non ? alors lisez-le et vous saurez, Arkeley vous réserve une bonne surprise et je ne doute pas le retrouver dans le tome suivant, Laura ne semble pas au bout de ses galères.

mercredi 19 août 2009

Magie d'Entreprise [bit-lit]

Auteur : Kelley Armstrong
Série : Women of the Otherworld (t.4)
Editeur : Bragelonne
Parution : 21 aout 2009
Résumé (non-officiel) : Paige Winterbourne c'est installée à Portland avec Savannah et Lucas Cortez. Après avoir été exclue de son Convent, elle souhaite en créer un nouveau, mettant en avant la possibilité d'une magie plus puissante avec de nouveaux grimoires, et des valeurs moins conservatrices. Mais les sorcières sont-elles prêtes pour une magie moins conservatrice ? Lucas poursuit ses affaires défendant les créatures surnaturelles parfois bénévolement, tant que c'est contre les cabales...
Mais voilà que les enfants des cabales se font mystérieusement tués, jusqu'à ce qu'on retrouve Dana, fille d'une sorcière et d'un employé des Cabales, encore vivantes mais dans un coma profond. Voilà une affaire qui pourrait bien intéresser Lucas et Paige, malgré la dangeureuse proximité des Cabales et notamment de celle qui est dirigée par Benicio Cortez, le père de Lucas...

~°~
Mon avis : Kelley Armstrong poursuit sur sa lancée et nous offre un quatrième tome de sa série. Si les deux premiers tomes portaient sur Elena, l'unique femme loup-garou et que le second ne faisait qu'introduire la sorcière Paige, qui j'avoue ne me semblait pas très intéressante, le troisième tome porte exclusivement sur elle et Savannah, une jeune fille retenue en captivité en même tant qu'Elena dans le second tome. Le quatrième tome porte aussi sur Paige, et un peu moins sur Savannah mais d'avantage sur Lucas et les cabales, dont l'auteur a introduit dans le troisième tome donc. Encore une fois j'ai beaucoup apprécié ce tome, même si on a perdu la fraîcheur apportée par Morsure à sa sortie. On sent Paige mûrir dans ses décisions, devenir un peu plus posée, même si on a droit à ses pensées et donc aux réparties qu'elle aimerait faire par moment.
Comme d'habitude et pour mon plus grand plaisir, Elena et Clay font leur apparition en milieu d'aventure, un petit coucou de Jeremy également, et on a le plaisir de faire la connaissance d'une nécromancienne (célèbre en plus;)) et on retrouve des vampires connus ou moins connus.
Même si un certain vampire a le malheur de s'appeler Edward et que le nom, associé à vampire n'est pas sans rappeler une certaine série qui fait sensation en ce moment. Non vous ne voyez pas ? En tout cas moi j'y ai pensé à chaque fois que je voyais ce prénom et sans me gâcher la lecture ça m'a fait tiquer à chaque fois. On fait aussi la rencontre du père de Lucas, de ses charmants frères et on apprend le fonctionnement des Cabales... (mode ironie on) Paige en raffole (mode ironie off).
Dans ce tome on en apprend bien plus sur la psychologie de Paige et Lucas, sur l'état d'esprit de Benicio Cortez et des frères de Lucas. On connait aussi beaucoup mieux les Vampires, la Meute, elle ne fait qu'une apparition et reste égale à elle-même. Le tout est emballé dans un joli paquet cadeau (la couverture est très jolie), bien écrit et bien pensé, si bien que, comme pour les tomes précédents on lit avec plaisir et on se prend à regretter de devoir fermer le livre et attendre la suite. Morsure reste mon favoris mais Paige commence a égaler Elena comme narratrice, ce tome se classe en deuxième position de cette série selon moi. (en termes de favoris)

La suiiiite !! La suite c'est Haunted et il semblerait que la narratrice soit Eve, la mère de Savannah... ça promet.;) et après Haunted, on a Broken, qui signe le retour d'Elena en tant que narratrice, j'ai hâte ! Je viens aussi de voir sur le site de l'auteur une anthologie "Men of the Otherworld" avec Clayton notamment, ça ne vous tente pas mesdemoiselles ?

lundi 10 août 2009

La voix des ombres - conclusions

Fini depuis très longtemps déjà (avril !) mais pas commenté, et j'avoue, ça m'était sorti de la tête. La Voix des Ombres est un petit bijoux. On trouve aujourd'hui un certain nombre de livres fantasy dont le héros principal est un assassin (on ne peut pas ne pas citer l'Assassin Royal), mais la Voix des Ombres nous laisse découvrir une société aux couches multiples, de plus hautes aux plus basses, évoluant entres elles parfois sans se voir ou se connaître...cependant, très souvent, les nobles font appel aux services des assassins... et il leur faut les meilleurs.

Kylar fait partie des meilleurs, parce qu'il a grandit à la dure, mais surtout parce que celui qui a été son maître était le meilleur. Mais Kylar est enclin à aimer, Kylar est enclin à l'amitié... Ce qui lui vaudra de se mettre dans des situations telles que même son maître voudra sa peau! La voix des ombres, est un récit prenant, c'est le cœur battant qu'on l'ouvre pour reprendre le récit, et le cœur battant qu'on le referme... à regret. Les personnages sont bien construits et le mentor de Kylar est un lourd mystère qu'il sera difficile de cerner, chaque personnage cache quelque chose, chacun nous livre son secret au fur et à mesure. Méfiez-vous du plus insignifiant des personnages car il pourrait bien vous surprendre ! Prenez garde à chacun, car les retournements de situations sont nombreux également.
Et n'oubliez pas de respirer !

La prêtresse blanche [fantasy]

Série : l'âge des cinq (1)
Auteur : Trudy Canavan
Editeur : Bragelonne
Parution : 9/07/2009
Résumé : Quand Auraya a été choisie pour devenir prêtresse, elle n’aurait jamais cru qu’à peine dix ans plus tard elle deviendrait l’une des cinq Blancs, les plus puissants serviteurs des dieux.
D’autant plus que sa relation secrète avec un Tisse-Rêves, membre d’une secte hérétique de sorciers guérisseurs, met sans cesse son avenir en danger.
Mais un danger bien plus terrible empêche bientôt Auraya de s’habituer à ses responsabilités et aux dons exceptionnels que les dieux lui ont offerts : de mystérieux sorciers vêtus de noirs arpentent le continent, laissant derrière eux un sillage de mort et de destruction, et la rumeur court qu’au sud une armée est en train de se lever.
Auraya et ses compagnons font de leur mieux pour former des alliances et unifier le continent sous leur bannière, mais le temps presse. La guerre arrive et, à moins qu’Auraya parviennent à maîtriser ses nouveaux pouvoirs, mêmes les faveurs des dieux ne suffiront pas à sauver son peuple…

~°~

Mon avis : Alors... C'est assez rare que je dise ça... mais je n'ai pas du tout aimé, je n'ai même pas réussi à le finir. Pourtant le résumé présageait bien, j'avais bien aimé la précédente trilogie de Trudi Canavan, mais là je n'y arrive pas. Le monde mis en place est sympathique, bien que la présence de magiciens noirs fasse un peu penser à la Trilogie du Magicien noir de la même auteure. Mais passons, ce n'est pas gênant. Je l'ai commencé et je n'ai pas vraiment été prise par l'histoire. La trilogie du magicien noir ayant été longue au commencement (je ne me suis vraiment prise à l'histoire qu'au milieu du livre), j'ai continué tant bien que mal pour donner sa chance à cette trilogie. Rien n'y a fait, j'ai abandonné au bout de 250 pages environ.
Le problème c'est vraiment qu'il ne se passe pas grand chose, car les personnages sont contradictoires mais sympathiques pour la plupart. Voilà je n'ai pas grand chose à dire de plus...


La Symphonie des Siècles - Prophecy [Fantasy]

Série : La Symphonie des Siècles
Titre : Prophecy partie 1&2
Auteur : Elizabeth Haydon
Editeur : J'ai lu
Parution :9 mars 2009 et 11 juin 2009
Résumé : Grâce au travail de Rhapsody et de ses compagnons, les terres bolgs s'affirment à présent comme une puissance politique que ses voisins ne peuvent plus ignorer. Rhapsody se lance dans un périple qui la conduira à la rencontre d'Elynsynos, un dragon vieux de plusieurs milliers d'années. Mais le chemin qui l'en sépare est long, surtout avec un inconnu aussi imprévisible qu'Ashe. Pendant ce temps, Achmed et Grunthor partent explorer la crypte de Gwilliam et y découvrent la Matriarche, une vieille Dhracienne charismatique chargée de protéger le dernier Enfant Endormi, que le F'dor cherche à anéantir. Dans leur lutte contre cet ennemi millénaire, de terribles révélations attendent les trois compagnons, les rapprochant inexorablement de l'accomplissement de la prophétie...

~°~
Mon avis :

La symphonie des siècles tient ses promesses. Cette fois, je me suis procuré les deux tomes en même temps, pour ne pas renouveler la mauvaise surprise réservée par la coupure du premier tome qui nous laissait avec un bout d’histoire incompréhensible. Et je pense que j’ai bien fait, car j’aurais sans doute été frustrée. On en apprend un peu plus sur Rhapsody, mais surtout sur Ashe, et comment il en est arrivé là ou il en est aujourd’hui. Rhapsody, avec sa grande naïveté m’agace par moment (mais c’est intentionnel, avoué et exploité par l’auteur), on aurait envie de la secouer pour qu’elle écoute un peu ses amis qui la mettent en garde, pendant un moment du moins, jusqu’à ce qu’on se rende compte que finalement… son instinct était sans doute le bon. L’histoire suit son court et évolue, on rencontre de nouveaux personnages, riches d’un passé qu’on connait plus ou moins, et on en perd certains, mais ça ne m'a pas beaucoup touchée en l'occurrence. J'ai été beaucoup plus touchée par la fin de la première partie, restant un moment, le livre fermé entre mes mains à me dire que non ce n'était pas possible...

Les deux parties se dévorent et me laissent un peu frustrée que la suite ne soit pas encore sortie. J'imagine qu'il va falloir attendre une bonne année, je ne sais pas si je vais tenir jusque là grâce à mes autres lectures ou si je vais craquer et acheter le troisième tome en anglais.

La Symphonie est comme une... bonne musique, qui se déroule, qui vous prend au cœur et vous lâche subitement pour mieux vous reprendre et vous déposer en douceur avant de vous pousser brutalement en avant ! Lisez-la ! Ou alors attendez l'année prochaine, vous aurez tous les tomes sous la main et vous pourrez lire tranquillement sans crainte d'interruption, ou encore mieux, achetez la trilogie en anglais ! Petit plus, j'adore la couverture de Prophecy partie 2 !

lundi 20 juillet 2009

Le Nom du Vent [Fantasy]

Auteur : Patrick Rothfuss
Série : Chronique du Tueur de Roi, première journée.
Editeur : Bragelonne
Parution : 23/04/2009
Résumé : J’ai libéré des princesses. J’ai incendié la ville de Trebon. J’ai suivi des pistes au clair de lune que personne n’ose évoquer durant le jour. J’ai conversé avec des dieux, aimé des femmes et écrit des chansons qui font pleurer les ménestrels.J’ai été exclu de l’Université à un âge où l’on est encore trop jeune pour y entrer. J’y étais allé pour apprendre la magie, celle dont on parle dans les histoires. Je voulais apprendre le nom du vent.
Mon nom est Kvothe.
Vous avez dû entendre parler de moi.

Son enfance dans une troupe de comédiens ambulants, ses années de misère dans une ville rongée par le crime, avant son entrée, à force de courage et d’audace, dans une prestigieuse école de magie où l’attendent de terribles dangers et de fabuleux secrets…
Découvrez l’extraordinaire destin de Kvothe : magicien de génie, voleur accompli, musicien d’exception, infâme assassin.
Découvrez la vérité qui a créé la légende.

~°~
Mon avis : Le Nom du Vent, comme annoncé par Stéphane Marsan, son éditeur, est une petite perle ! Moins à mon humble avis que la découverte "Kushiel" de l'année dernière, mais il restera parmi mes favoris et je vais attendre la suite avec impatience !
On a dès le départ le sentiment que le personnage principal n'est pas ce qu'il prétend être, on est intrigué parce qu'on aimerait bien savoir pourquoi il prétend être ce qu'il est ! Et puis arrive l'homme qui va nous permettre de comprendre. C'est assez amusant comme mise en contexte et original aussi, bien qu'on ressente la réticent de Kvothe au départ à raconter son histoire. L'avantage c'est qu'en s'adressant à Chroniqueur et Bast, le narrateur donne l'impression d'interpeler le lecteur également, et nous entraîne dans son histoire, titille notre curiosité et nous donne envie de l'interrompre, de lui poser des questions. Une fois dedans, on y est totalement et on y reste (et on est content d'y rester).
Côté personnage, on sent qu'il y a quelque chose derrière chacun d'eux, Kvothe...on apprend tout ça quand il raconte son histoire, Chroniqueur... il est assez célèbre, d'ailleurs on retrouve des références à lui dans l'histoire de Kvothe, Bast... on ne sait pas grand chose de lui pour l'instant, il reste assez mystérieux malgré son éclat sur la fin de la première journée. Mais j'imagine que l'auteur y viendra en temps et en heure si on ne l'interrompt pas pendant qu'il conte son histoire !
Côté univers, on le sent également fouillé et complet, j'aime particulièrement le concept de Sympathisme, d'Arcanistes, de la nécessité d'un esprit logique pour apprendre une certaine forme de magie (car disons le, tout monde de fantasy a besoin de magie et l'arcanisme s'apparente à la magie pour le Nom du Vent).
Un excellent récit, un beau livre, que demander de plus ?


mercredi 8 juillet 2009

Mes Blogs



Clic clic sur l'image pour mieux voir !

Voyageurs de la nuit [Ecriture]


Je vous reparle un peu de mon projet d'écriture : Voyageurs de la nuit. Déjà le titre est toujours provisoire, je pense qu'il est adapté, en tout cas, il apporte tout de suite un élément du roman mais je ne sais toujours pas si je le garderais où si je vais chercher quelque chose de plus évocateur.
Le projet a rapidement avancé en février et je stagnais un peu ces derniers temps, mais je me suis un peu relue et retrouver des éléments dont j'avais parlé qu'il faut que j'exploite, donc je devrais repartir.
De plus je me suis rendue compte que j'en était à plus de 205 000 signes, hors je vise les 500 000, donc j'en suis presque à la moitié ! Je ne compte donc pas m'arrêter en si bon chemin. Comme j'ai d'autres idées pour un roman fantasy sur lequel j'ai commencé à réfléchir plus amplement, il est possible que j'écrive les deux en parallèle, puisque je semble incapable de me concentrer sur un seul projet à la fois. De plus, si en général l'écriture est pour moi avant tout un plaisir, il est aussi question d'avoir de l'inspiration (ce qui en général me vient avec la musique adaptée), mais ce projet est plus particulier pour moi car je n'ai jamais tenté d'écrire un récit qui se passerait dans notre monde, à notre époque, avec notre technologie, etc... Et c'est un exercice bien différent. Voyageurs est donc un projet qui me demande d'avantage de concentration et qui est avant tout une question d'humeur, certains traits de caractère d'Helewis, ne sont pas anodins et sont un peu les miens (son côté sarcastique, cette colère couvante (oui je ne serais jamais un jedi je sais...)...).
Bref tout ça pour vous dire que ma succube évolue et que j'espère pouvoir en faire quelque chose de bien, voir d'éditable à terme. Cela sous entendra bien sûr des relectures et remaniements mais pour l'instant, j'aimerais compléter le récit et l'amener à l'aboutissement.
Actuellement 9 chapitres sont disponibles sur le Blog des Voyageurs de la Nuit, le 10ème est entamé, et si quelques uns d'entres vous n'ont pas mieux à faire, ça serait sympa de lire un peu et de me donner vos avis ! Oui je sais, plein de livres vous attendent sur les étagères, des vrais livres écris par des vrais auteurs tout ça... Mais bon quand même c'est pas une raison !

Je sollicite donc des avis éclairés et constructifs !
Titre : Les Voyageurs de la Nuit.
Genre : Bit-lit.
Résumé : Je me nomme Helewis Cendran, je suis née en 1131, et je suis à demi-succube.

Je menais une vie relativement tranquille, bien que simple, jusqu’à ce que Eithne me mette la main dessus. A partir de là, tout c’est compliqué, j’ai perdu la maîtrise de moi-même un court instant, faisant usage de mes charmes de succube, et ai failli être brûlée vive à cause de ça, accusée de sorcellerie – les gens sont parfois obtus et ignorants. Après ça j’ai accepté le contrat qu’on me proposais, j’ai rejoins Eithne et fait équipe avec Rose, une sorcière.

Mais ce qui n’était pas inscrit sur le contrat, c’étaient que les ennemis que j’allais me faire en travaillant pour Eithne allaient m’en vouloir à mort…


P.-S. : désolée d'avoir écrit un pavé.

P.P.-S. : je m'active à terminer Le Nom du Vent pour en poster une critique.^^

vendredi 19 juin 2009

Le Larousse intègre la fantasy !

En effet, le Larousse 2010 intègrera 150 nouveaux mots dans sa prochaine édition ! Dont, geek, fantasy ... Plus d'infos sur le blog de Bragelonne.

Kushiel [fantasy]

Titre : L'élue (T.2)
Auteur : Jacqueline Carey
Editeur : Bragelonne
Parution : 21 mai 2009
Résumé : V
endue alors qu’elle n’était qu’une enfant, Phèdre nó Delaunay est devenue la propriété d’un noble qui a su reconnaître la marque rouge ornant son œil – le signe de Kushiel qui lui vaut d’éprouver à jamais le plaisir dans la souffrance. Un don unique et cruel faisant d’elle la plus convoitée des courtisanes et une espionne exceptionnelle.
Puis, pour sauver sa patrie d’une sombre conspiration, Phèdre dut tout sacrifier, et les poètes chantent aujourd’hui ses exploits. Mais les dieux n’en ont pas fini avec elle.
Si le peuple d’Angelin aime sa jeune reine, d’autres ne pensent qu’à lui ravir la couronne. Et les comploteurs qui sont parvenus à échapper à la colère des puissants ont plus que jamais soif de pouvoir et de vengeance…
Saga pleine de grandeur, de sacrifice, de trahisons et de conspirations machiavéliques, Kushiel dévoile un monde de poètes vénéneux, de courtisans assassins, de monarques assiégés, de seigneurs de guerre barbares… vu par les yeux d’une héroïne comme vous n’en avez jamais rencontré et que vous n’oublierez jamais.

~°~

Mon avis : Ce second tome des aventures de Phèdre est encore une fois un ravissement. On connaît l'héroine, donc on ne s'étonne plus de sa façon de penser, et on ne peut s'empêcher de comprendre la réaction de Joscelin quand elle lui annonce...ce qu'elle lui annonce. Et pourtant comme elle le dit si bien : " tu savais qui j'étais...". On ne s'étonne guère de voir reparaître une vieille ennemie même si, comme Phèdre, on ne réalise pas l'étendue de sa conspiration avant d'être devant le fait accompli. Pour la suite je ne dirais pas que c'est prévisible, mais l'auteur nous ayant déjà entraîné sur ce type de chemin, ce n'est pas très surprenant. Par contre on rencontre les différents peuples de l'Europe de J. Carey et c'est amusant. C'est à se demander si notre pays ressemblerait à cela si les libertins s'étaient répandus et que le mouvement aie duré. Nul doute que Valmont aurait trouvé son compte !

mardi 16 juin 2009

Le Bosquet

Oui oui...pas beaucoup de lectures ces derniers temps, je suis en plein dans le Tome 2 de Kushiel et même s'il est passionnant, je n'ai pas tellement eu de temps pour en profiter pleinement. Enfin, je le termine bientôt et je vous fait un petit compte-rendu. ^^

Donc "Le Bosquet"...voilà un titre bizarre pour une note ! Ben non en fait pas tant que ça, "Le Bosquet" c'est le site que j'ai créé il y a un jour tout juste. Il n'est pas encore tout à fait complet mais devrait l'être rapidement, et devrait sans doute se doter d'un forum également, il faut encore que je réfléchisse pour savoir si je l'installe sur ma base de donnée ou si celle-ci ne va pas bientôt craquer et me dire qu'elle n'en peut plus. Sinon, il reste les solutions forum-actifs ou autre...à voir donc.

Ca ne vous dit pas ce que c'est... Donc, inspiré par un mail récent concernant Mercedes Lackey et les dernières notes sur le blog de Milady, j'ai fait un petit tour sur le net, et là, je me suis rendue compte (Ô horreur) qu'une de mes auteures favorites n'avait pas de fanzone française.
Du coup, je me suis dit que j'étais pas trop mal placée pour en créer une, je sais faire des sites, j'adore l'oeuvre de Mercedes Lackey et mes antécédents dans l'édition pourront peut-être m'aider !
J'en ai profiter pour explorer les possibilités de wordpress dans la création de site ! Bref pour l'instant les pages elles-même du site sont fermées aux commentaires, mais le blog lui y est ouvert.
Ca se passe ici !

vendredi 12 juin 2009

Biblio-blogosphère Fantasy

J'ai reçu ce matin un petit mail m'indiquant que j'étais référencée sur le site Biblio-blogosphère Fantasy. Page netvibes qui référence les blogs parlant de fantasy. Je ne connaissais pas ce site et il est encore tout récent d'après ce que j'ai pu comprendre. En tout cas, je trouve ça bien sympathique de trouver un endroit regroupant les blogs de lecteurs de fantasy, ce n'est pas forcément facile à trouver ! Dans tous les cas, merci de m'avoir référencée!

mardi 2 juin 2009

Harry Potter à l'école des sorciers [fantasy]

Auteur : J.K. Rowling
Editeur : Gallimard jeunesse
Parution : 15 mars 2007
Résumé : Le jour de ses onze ans, Harry Potter, un orphelin élevé par un oncle et une tante qui le détestent, voit son existence bouleversée. Un géant vient le chercher pour l'emmener à Poudlard, une école de sorcellerie ! Voler en balai, jeter des sorts, combattre les trolls : Harry se révèle un sorcier doué. Mais quel est le mystère qui l'entoure ? Et qui est l'effroyable V..., le mage dont personne n'ose prononcer le nom ? Amitié, surprises, dangers, scènes comiques, Harry découvre ses pouvoirs et la vie à Poudlard. Le premier tome des aventures du jeune héros vous ensorcelle aussitôt !

Mon avis : La première fois que j'ai essayé de lire Harry Potter j'ai abandonné au bout de quelques lignes car je n'arrivais pas à "entrer" dans le livre. Cette fois-ci ça c'est tout de même mieux passé ! J'y suis rentrée et j'ai pu lire tranquillement les aventure du petit sorcier et de ses amis. Hermione au départ paraît encore plus peste que dans les films (oui malheureuse que je suis, ma base de comparaison sont les films;)), Drago est tout aussi détestable, Rusard encore plus fouineur (mais c'est son rôle après tout), par contre, il y a un fantôme que je ne me souviens pas du tout avoir vu dans le film. La dernière partie du livre (le passage près de Touffu, etc...) me paraît par contre bien moins long et dramatique que dans le film, l'accent étant d'avantage mis sur le premier match de Quidditch. Voilà pour les différences les plus flagrantes que j'ai noté entre le livre et le film, mais je n'ai pas vu de grosse incohérence vraiment dérangeante.
Concernant le livre en lui-même, je ne comprends pas que les éditeurs l'ai tout d'abord refusé (beaucoup doivent d'ailleurs s'en mordre les doigts), l'histoire n'est pas compliquée, tout à fait adaptée à un public jeunesse mais avec des subtilités que pourront apprécier des adultes, le style lui aussi est simple et permet donc l'accessibilité au grand public. Quand à l'idée, elle était tout de même assez originale pour plaire ! Bref Mme Rowling a pu leur faire de jolis pieds de nez quand le succès est arrivé (oui c'est puéril mais je crois que je l'aurais fait quand même:p). On passe donc un agréable moment à lire ce premier tome, qui donne bien envie de continuer sur la lancée et d'en lire un second !

lundi 25 mai 2009

Hésitation [bit lit]

Auteur : Stephenie Meyer
Editeur : Hachette jeunesse
Parution : 2/11/2006
Résumé : " Deux futurs, deux âmes sœurs... C'était trop pour une seule personne. Je compris que ce n'était pas Edward et Jacob que j'avais essayé de réconcilier, c'étaient les deux parts de moi-même, la Bella d'Edward et la Bella de Jacob. Malheureusement, elles ne pouvaient coexister et j'avais eu tort de tenter de les y contraindre. A présent, je ne doute pas de ce que je désire, ni de ce dont j'ai besoin... ni de ce que je vais faire, là, maintenant. "
~°~

Mon avis : Je persiste et signe, et lirais jusqu'au bout. A chaque tome, je passe un moment divertissant et prenant, sans prises de tête sur un style ou une intrigue compliquée. Et une pause après deux Elizabeth Haydon aux intrigues compliquées ne fait pas de mal. La vie de Bella semble considérablement s'être compliquée dans ce tome au titre qui résume bien l'idée générale : hésitation. Malgré sa précédente résolution de devenir un vampire pour rester jeune et belle auprès de son Edward, le doute gagne Bella en entendant les échos de ce qu'est un vampire nouveau-né (créature puissante et désorientée, ayant tendance à irrationnellement tout ravager) et en rencontrant ceux-cis par la suite.
De plus, vouloir concilier la fréquentation d'Edward et Jacob en même temps, sans compter Charlie qui s'est mis à adorer Jacob et détester Edward, n'est pas facile tous les jours. Et il y a toujours Victoria, qui nourrit une haine toujours plus profonde pour Bella et monte tous les complots possibles pour l'avoir, y compris si cela implique de bafouer les règles établies par les Volturi, un clan de vampires craint à travers le monde entier et à risquer leurs représailles.
Ce tome nous offre également quelques légendes Quileute fort sympathiques, expliquant notamment l'antipathie vampires/loups-garou. Reste à savoir ce qu'il va advenir de Bella dans le dernier tome...

samedi 23 mai 2009

La Symphonie des Siècles - Rhapsody, 2ème partie

Auteur : Elizabeth Haydon
Editeur : J'ai lu
Parution : septembre 2008
Résumé : Quoique leur périple au cœur du monde n'ait duré à leurs yeux que quelques années, quatorze siècles se sont en réalité écoulés depuis le départ des trois compagnons de l'île de Serendair ! Sur les conseils de Llauron, le patriarche d'une bien étrange religion, la jeune Baptistrelle et ses acolytes ont pris la route de Roland, puis celle de Canriff, l'ancienne capitale des Cymriens. Achmed et Grunthor nourrissent le projet d'y rallier sous une seule et même bannière les différentes tribus bolgs des montagnes et de ressusciter la grande nation qui fut la leur. Mais il faudra compter avec une nouvelle recrue, au caractère aussi trempé que l'acier des couteaux qu'elle lance avec une précision mortelle...

~°~

Mon avis : Cette seconde partie apporte ce qu'il manquait à la première. Encore une raison pour laquelle je ne comprendrais jamais cette attitude de couper les tomes en 2 de beaucoup d'éditeurs français (à part la raison commerciale évidemment). C'est assez pénible quand on achète un premier tome pour se faire une idée d'un bouquin et qu'on ne peut pas vraiment puisque le livre n'est pas complet. C'est agaçant tout simplement. Donc, après avoir lu le livre en entier, et même déjà dès le début de ce second tome, on comprend beaucoup mieux ce qu'il se passe et c'est bien plaisant. L'histoire se met en place, on comprend un peu mieux les peuples de ce monde, les raisons d'Achmed (qui fuyait, certes, mais qui ? quoi ?). Le lien avec l'introduction (adorable en passant) se fait rapidement grâce à une petite allusion qui confirme nos soupçons... On rencontre aussi un nouveau personnage plein de surprises.
Dans tous les cas, ce second tome tiens les promesses apportées par le premier et donne envie d'en lire plus...D'ailleurs, j'ai entrevu le troisième tome quelque part sur les rayonnages d'une librairie.

jeudi 14 mai 2009

La symphonie des Siècles - Rhapsody 1ère partie [Fantasy]

Auteur : Elizabeth Haydon
Editeur : J'ai lu
Parution : 09/2008
Résumé : Tandis qu'elle enfile les rues d'Easton à toute allure pour fuir les hommes de Michael, un ancien amant devenu baron de la pègre locale, Rhapsody butte sur deux étranges personnages, qui l'aideront à régler son problème de façon... définitive. Ce qu'elle ignore, c'est qu'Achmed le Serpent et Grunthor, le géant Firbolg, sont eux-mêmes confrontés à une situation autrement périlleuse. Aussi, lorsqu'ils l'entraînent dans un voyage au coeur de la Terre le long des racines de Sagia, l'Arbre-Monde, Rhapsody se demande si elle n'a pas fait preuve d'un excès de confiance...

~°~

Mon avis : Je ne sais pas vraiment quoi dire de cet ouvrage. L'intro est sympa mais ne semble pas avoir grand rapport avec le reste, sauf si le personnage d'Emily est en fait Rhapsody, mais j'ai du mal à saisir si le reste de l'ouvrage se situe à l'époque de la jeune fille ou à celle de Gwydion... Je ne vois pas non plus où l'auteur veut en venir dans cet ouvrage, mais ça vient peut-être du fait qu'il s'agit d'une première partie alors qu'en VO, il s'agit d'un seul roman.
J'ai un vaste sentiment d'incompréhension à la fin du roman... Le style est toutefois celui d'une grande dame de la fantasy, les comparaisons à Goodkind ou à Jordan se justifient aisément, des mots bien choisis, une tournure agréable, un univers bien étudié et étoffé, des personnages fouillés, cela donne envie de lire. Par contre l'intrigue est un peu (beaucoup) mystérieuse à mes yeux... Le tout laisse une envie d'en savoir d'avantage sur une série qui semble bien partie, aussi le second tome viendra confirmer (ou pas) mon opinion !

mardi 5 mai 2009

Tentation [Bit lit]

Auteur : Stephenie Meyer
Editeur : Hachette jeunesse
Parution : 2/11/2006
Résumé : " Tu ne me reverras plus. Je ne reviendrai pas. Poursuis ta vie, je ne m'en mêlerai plus. Ce sera comme si je n'avais jamais existé. " Rejetée par celui qu'elle aime passionnément, Bella ne s'en relève pas. Fascinée par un vampire, comment pourrait-elle retrouver goût à la pâle existence humaine ? Pourtant il faut vivre. Mais Bella n'a de goût pour rien, sinon le danger : alors elle entend la voix d'Edward, et éprouve l'illusion de sa présence. Comme s'il ne l'avait pas abandonnée, comme s'il tenait encore à elle. Bella échappera-t-elle à cette obsession amoureuse qui la hante ? A quel prix ?

~°~

Mon avis : Eh bien je fais partie de ceux qui aiment !
L'auteur n'a pas franchement un style inoubliable, mais sa simplicité donne un ouvrage facile à lire et c'est appréciable. Car entre nous certains auteurs tournent tellement en rond autour de leur idée que par moment on ne comprend même plus là où ils veulent en venir.
Cette série est donc une pause de l'esprit bien agréable. Côté personnages, Bella, toujours plus maladroite réussi l'exploit de se retrouver couverte de sang dans une maison pleine de vampires, mettant ainsi sa vie en danger, les Cullen prennent donc la décision de partir, laissant la jeune fille effondrée, l'auteur décrivant parfaitement le chagrin profond de la jeune fille face à un amour véritable. On assiste à la naissance d'une meute de lous-garous qui semblent être comme le feu et la glace avec les vampires, et le départ d'Edward, contrairement à ce qu'il pensait, n'empêche pas Bella de se mettre dans les pires ennuis, d'autant plus que de vieux ennemis font leur retour, bien décidés à lui faire la peau...

samedi 2 mai 2009

Jaz Parks mords la poussière - Conclusions

Pour ce second tome Jennifer Rardin ne perds pas le rythme ! Jaz morfle toujours autant, mais elle n'est pas la seule, et on a qu'une envie, qu'elle n'attrape pas Samos pour que la série se poursuive. On a le plaisir de retrouver Vayl, et les personnages introduits lors du premier tome (Bergman, Cassandra et Cole) qui apportent chacun leurs spécifités et constituent la nouvelle équipe de Jaz qui ne travaille plus en solo de jour (ben oui avec un chef vampire difficile de faire autrement) !
Une action continuelle permet de ne pas s'ennuyer, l'auteure mêlant habilement l'action liée à la mission de Jaz à ses problèmes personnels (ou ceux liés à ses compagnons de mission). Une affaire à suivre !

Jaz Parks mords la poussière

Auteur : Jennifer Rardin
Tome 2

Editeur :
Milady

Parution : 03/04/2009
Résumé :
Je m’appelle Jaz Parks. J’ai plusieurs cordes à mon arc : assassin pour le compte de la CIA, ceinture noire de taekwondo, danseuse du ventre… OK, la dernière, c’est juste une couverture pour ma mission actuelle : récupérer un prototype d’armure issu de la biotechnologie, en tuant le maniaque qui l’a volé. À savoir Chien-Lung, un vampire obsédé par les dragons et invulnérable tant qu’il porte cette cuirasse dernier cri… c’est-à-dire en permanence.
Et puis il y a les Pillards, des monstres venus de la nuit des temps qui tuent des innocents pour dévorer leur âme. Le seul hic, c’est que je peux détecter leur présence. Alors eux non plus ne vont pas tarder à vouloir… ma mort.

Les mémoires d'un maitre-faussaire - conclusions

Je ne sais pas trop quoi penser de ce livre. J'ai passé un moment sympathique mais je ne saurais pas vraiment dire pourquoi.

mardi 21 avril 2009

Mémoires d'un maître faussaire - Présentation

Auteur : William Heaney
Editeur
: Bragelonne

Parution : 19/02/2009
Résumé : William est un faussaire spécialisé dans les livres. Il est doué pour l’écriture mais préfère griffonner incognito des poèmes pour un ami plus séduisant que lui et fabriquer des exemplaires factices de premières éditions de Jane Austen qu’il vend ensuite à des collectionneurs crédules. Il n’est pas si mauvais, au fond : il reverse l’argent récolté à un foyer pour SDF et ses crimes ne font de mal à personne.
Mais si William n’a rien fait d’autre de sa vie, ce n’est pas sans raison. Il a commis quelque chose qui lui fait honte quand il était étudiant, boit beaucoup trop et ne peut s’engager dans une relation amoureuse. Ah oui, et il voit des démons. Des silhouettes éthérées qui rôdent derrière le dos de ceux qui l’entourent, guettant un instant de faiblesse. À moins que William ne voie simplement la souffrance du monde ? C’est alors qu’une femme extraordinaire, peut-être capable de l’en sauver, entre dans sa vie…

13 balles dans la peau - Conclusions

Sanglant, est le premier mot qui me vient à l'esprit. Mais quelle satisfaction de voir un peu des vampires pas en mal de romantisme, mais des êtres à la limite de l'animal, empreints de sauvagerie. Humains et vampires se font mettre en pièce, on assiste à des scènes macabres et gore (le cabanon de chasse pleins de cadavres mis en scène ou l'arrachage de coeur de vampire à mains nues), Arkeley, agent fédéral s'étant débarrassé dans les années 80 de ce qu'on supposait être le dernier vampire, n'hésite pas à utiliser l'agent Caxton que veulent les vampires, comme appât, même si cela présuppose la mort de son entourage et une totale désorientation de la jeune femme par moments.
On passe d'action en action, sans s'embêter un instant. Les vampires ne sont pas communs (décrits comme des albinos aux gueules remplies de crocs capable d'arracher la tête d'une victime d'un coup, la mutation fait d'eux des créatures hautes d'environ 2mètres et dotées d'une force colossales, et les croix, les pieux et autres ne sont que des contes de bonnes femmes...), leur façon de créer de nouveaux vampires n'est pas banale non plus. On retrouve la notion de malédiction qu'avait introduite Anne Rice, mais pour créer un nouveau vampire, il faut hypnose et suicide... On ne verra pas de luttes de pouvoir ici puisque les jeunes vampires vouent un véritable culte à leurs aînés, allant jusqu'à les nourrir quand leur besoin de sang est si puissant qu'ils ne peuvent plus se nourrir eux-même.
Le vampire sans aucun doute est un prédateur...

jeudi 16 avril 2009

13 Balles dans la peau [Horreur] - Présentation

Auteur : David Wellington
Editeur : Milady
Parution : 03/04/2009
Résumé : Selon les rapports officiels, tous les vampires sont morts.
Un agent fédéral nommé Arkeley a trucidé le dernier dans les années 1980 à l’issue d’un combat qui a failli lui coûter la vie.
Pourtant, lorsque Laura Caxton, de la police d’État, appelle des renforts en pleine nuit à la suite d’un contrôle de routine qui a mal tourné, le FBI décide de tirer Arkeley de sa retraite. Il est en effet le seul à savoir qu’un vampire a survécu : une femme, qui croupit dans un asile abandonné. Elle est conservée dans un état de faiblesse permanent, mais Arkeley la soupçonne de manigancer, le retour en force des damnés.
Lui aussi attend ce moment pour en finir une fois pour toutes. Et comme Caxton va vite s’en rendre compte, ils n’affrontent pas des créatures d’opérette, mais de véritables machines à tuer.
Ces vampires-là sont des monstres, des vrais.

lundi 16 mars 2009

La voie des ombres [Fantasy] - Présentation

Série : L'Ange de la nuit
Auteur : Brent Weeks
Editeur : Bragelonne
Parution : février 2009
Résumé : Le tueur parfait n'a pas d'amis, il n'a que des cibles.
Pour Durzo Blint, l'assassinat est un art et il est l'artiste le plus accompli de la cité, grâce à des talents secrets hérités de la nuit des temps.
Pour Azoth, survivre est une lutte de tous les instants. Le petit rat de la guilde a appris à juger les gens d'un seul coup d'œil et à prendre des risques -comme proposer à Durzo Blint de devenir son apprenti.
Mais pour être accepté, il doit commencer par abandonner son ancienne vie, changer d'identité, aborder un monde d'intrigues politiques, d'effroyables dangers et de magies étranges, et sacrifier ce qui lui est le pile précieux...

dimanche 15 mars 2009

La Voleuse sans Ombre - Conclusions

Un roman plein de fraicheur ! C'est aussi très plaisant de lire un livre sans forcément attendre de suite comme il est de coutume en fantasy. Quatre personnages principaux sans une foison de personnages secondaires qui vous font s'emmêler les pinceaux. Pas de grand méchant à proprement parler, juste les malédictions respectives de deux familles et des créatures surnaturelles ayant tendance à demander le sacrifice de leurs corps aux humains en échange de trésors...
On assiste aussi à une évolution (certes rapide) de l'état d'esprit des personnages, et si la façon dont la malédiction est levée était un peu inattendue, les couples formés par les personnages eux apparaissent clairement dès le début.

Une lecture plaisante et originale !

vendredi 13 mars 2009

Les marches du Trône - Conclusions

Enfin le dernier tome des Aventuriers ! Je l'avais déjà lu en anglais car impatiente de connaître la fin de la série mais une lecture en français m'a permis de saisir certaines subtilités à côté desquelles j'étais passée. Malgré la difficulté que j'ai eu à accrocher lors de ma première lecture du premier tome de la série, j'y suis devenue accro à la seconde lecture ! Et c'est vraiment sans regrets ! Les vivenefs reprennent peu à peu la place qui leur revient, le Dragon Tintaglia traite les humains avec tout le mépris qu'on attend d'un dragon, les remettant à leur place.

Une interrogation demeure toutefois à la fin du tome, comment va évoluer ce monde avec des dragons exigeant la dévotion des humains envers eux ? Est-ce que cela va leur apprendre l'humilité ou va-t-on voir naître des Tueurs de Dragons et voir la race des Dragons évoluer comme dans "Dragon" de E.E. Knight ?

Contrairement à la série de l'Assassin Royal, dont j'ai fini par me lasser vers le 5ème tome, je ne me suis pas ennuyée un instant dans les Aventuriers de la Mer. Il y a une réelle évolution des personnages, particulièrement des femmes, Althéa, Malta et Keffria ont un état d'esprit bien différent entre le premier et le dernier tome. On voit beaucoup changer Hiémain également et différemment Selden. C'est vraiment plaisant de voir les Vestrit mûrir au fil des tomes. Accompagné du style inimitable de Robin Hobb c'est une excellente lecture !

La Voleuse sans Ombre [Fantasy] Présentation

Auteur : Emily Gee
Editeur :
Bragelonne

Parution :
02/2009

Résumé :
Grâce à la magie qui coule dans ses veines, la jeune Melke sait se rendre invisible. Un don partagé par son frère et qui fait d’eux des voleurs hors pair. Pourtant, il a joué avec le feu une fois de trop et a été capturé par les salamandres, cruelles créatures avides d’or et de pierreries, tandis qu’il dérobait leurs trésors. En échange de la liberté de son frère, Melke s’engage alors à voler pour leur compte un collier détenu par les descendants d’une famille autrefois fière et puissante. Mais ce faisant, elle déchaîne sur eux une horrible malédiction. Un insupportable dilemme commence pour Melke, tiraillée entre la vie de son frère et celle de ceux qu’elle doit condamner pour le sauver…

mardi 10 mars 2009

Les Marches du Trône [fantasy] - Présentation

Série : Les aventuriers de la mer (T.9)
Auteur : Robin Hobb
Editeur : J'ai lu
Publication : février 2009
Résumé : Avec Mère à son bord, Parangon peut enfin retrouver son intégrité perdue, un visage, et peut-être même la vue. Il ne lui en faudra pas moins pour affronter la Vivacia, sur laquelle Kennit règne toujours en maître, au point qu'il fait d'Althéa, la propriétaire légitime de la vivenef, sa prisonnière ! Mais il faut croire que la chance insolente qui a si bien servi le pirate jusqu'ici l'a quitté : la flotte jamaillienne, bien décidée à ne pas le laisser retenir plus longtemps le gouverneur Gosco et Malta en otages, lui fait échec. Tintaglia, le dernier dragon de Clochetinte, toujours à la recherche de cette dernière, vient elle aussi déranger ses plans. Quant aux serpents, il n'auraient pas pu trouver meilleur moment pour le laisser tomber...

La Chute des fils - Conclusions

Il me reste bien un ou deux McCaffrey qui avaient atterri dans la bibliothèques et que je n'avais pas encore lu ! J'étais persuadée de l'avoir déjà lu celui ci mais bon. Je suis un peu mitigée sur ce volume. La première partie ne m'a pas trop intéressée (l'évacuation par les bateaux, les dauphins, etc...) et je l'ai lu de façon assez distraite. La seconde ré-axée sur la formation de nouveaux Weyrs, de la création du fort de Ruatha (on comprend pourquoi le sang de cette Lignée est si puissant), de la nomination des chefs du Weyrs, etc...On comprends le mode de fonctionnement "actuel" des weyrs et des forts.
Un ouvrage pas indispensable dans la série, mais intéressant tout de même !

mercredi 4 mars 2009

La Chute des fils [Science-Fantasy] - Présentation

Auteur : Anne McCaffrey
Editeur : Pocket
Parution : Avril 1995
Résumé : Torene sentit son ventre se nouer dans l'attente du combat; comme toujours, l'adrénaline déferla dans ses veines. Puis les ailes, toutes proches, entrèrent en action : la flamme s'épanouit, rouge orangée, et frappa les Fils qui noircirent.

Un dragon hurla, et aussitôt Alaranth l'identifia : c'était Siwith, le bleu de P'ter. Son aile droite avait été déchiquetée. Incapable de voler, il avait amorcé une spirale descendante : il ne pouvait mieux faire.

Torene se colla au cou de sa reine et Alaranth glissa jusqu'au bleu en détresse, adoptant la même vitesse de chute, puis plongeant sous son corps plus petit et le saisissant par l'épine dorsale. Torene sentit dans son dos le souffle chaud et acre de Siwith , elle espéra que la brûlure n'allait pas lui abîmer encore un costume de combat.

mercredi 25 février 2009

L'Heure du loup - Conclusions

Le titre m'accroche, le résumé, indiquant l'histoire d'un loup-garou...également. Le fait que l'ouvrage soit à mon avis de la Bit-lit plus que de l'horreur m'a intéressée, d'autant plus qu'il est écrit par un homme, et que ceux-ci me semblent assez peu nombreux dans le genre.
Pourtant après une page j'ai refermé le livre avant de me dire que je pouvais tout de même lui donner une chance. Mon erreur ? Avoir réussi à rater la croix gammée sur la couverture derrière le loup. Eh oui, l'histoire se passe en pleine seconde guerre mondiale et commence notamment dans un camp nazi. Peu attirée par cette période de notre histoire - voir carrément rebutée - j'ai refermé l'ouvrage.

Puis je l'ai rouvert, et j'ai bien fait. Passé les premières pages qui mettent en place le contexte, on en apprend d'avantage du Michaël Gallatin, agent secret anglais et...loup-garou. L'auteur alterne agréablement les périodes de jeunesse de Mikkaïl Gallatinov, devenant loup-garou, et les aventures contemporaines (et ses nombreuses conquêtes) de l'agent anglais en mission pour découvrir ce qu'est Poing d'Acier, la nouvelle arme secrète des Nazis, qui pourrait bien ruiner le débarquement Allié.
La confusion qui règne en fin d'ouvrage dans l'esprit de Michaël Gallatin est très bien décrite et apporte un petit plus appréciable à l'ouvrage. Mais Michaël n'a toujours pas la réponse à sa question "Qu'est l'homme-loup aux yeux de Dieu ?" Peut-être Robert McCammon nous offrira-t-il la réponse dans un prochain ouvrage ?
L'ouvrage est finalement prenant (bien que mon manque de temps pour lire ces dernières semaines m'ait empêché d'avancer aussi rapidement que ma curiosité l'aurait voulu), et bien écrit. Je pense que j'achèterais volontiers le prochain ouvrage de R. McCammon !

lundi 9 février 2009

L'heure du loup [Horreur] - Présentation

Auteur : Robert McCammon
Editeur : Milady
Parution : 22/08/2008
Résumé : Michael Gallatin est un as de l’espionnage, un séducteur, mais surtout un loup-garou. Capable de se transformer à la vitesse de l’éclair, de tuer silencieusement et avec une incroyable férocité, il a déjà donné un aperçu de ses talents en Afrique contre Rommel. Il doit maintenant s’acquitter de la plus dangereuse et de la plus délicate des missions : découvrir qui se cache derrière l’opération « Poing d’Acier », le mieux gardé des plans secrets nazis. En renouvelant la figure du loup-garou, Robert McCammon crée un héros fascinant dans une intrigue captivante. « Prodigieux feuilleton foisonnant, bourré jusqu’à la gueule de péripéties, de rebondissements et d’action, qui mêle horreur, espionnage et aventure façon Indiana Jones ou Comte Zaroff. » Le Monde

dimanche 1 février 2009

Fascination - Conclusion

Devant l'engouement voué à cette série, ma curiosité naturelle l'a emporté. Je me suis donc procuré le premier tome il y a deux jours.
Il faut l'avouer, ça se lit facilement ! Le style d'écriture est tourné vers la jeunesse, des mots simples, pas de fioritures inutiles. L'auteur va droit au but et s'est aussi bien. On s'identifie assez facilement à l'héroine, cette jeune fille qui doit changer d'école et arriver dans une ville qu'elle ne connait pas et qu'elle n'a aucune raison d'aimer.
La maladresse de Bella amène des situations peut communes et permettant à Edward, le beau vampire, de voler à son secours envers et contre tout.
On se demande d'ailleurs sans arrêt s'il ne va pas craquer et croquer Bella.
Le scénario peut sembler banal au départ (le vampire amoureux d'une humaine...on a déjà vu), mais l'histoire est bien conçue et les personnages rapidement attachants.
On se prend à l'histoire et on attend de voir ce qu'il va arriver ensuite.

Fascination [Bit lit] - Présentation

Série : Saga Fascination
Auteur : Stephenie Meyer
Editeur : Hachette, collection Black moon
Parution : 1/10/2005
Résumé : Bella, seize ans, décide de quitter l'Arizona ensoleillé où elle vivait avec sa mère, délurée et amoureuse, pour s'installer chez son père, affectueux mais solitaire. Elle croit renoncer à tout ce qu'elle aime, certaine qu'elle ne s'habituera jamais ni à la pluie ni à Forks où l'anonymat est interdit. Mais elle rencontre Edward, lycéen de son âge, d'une beauté inquiétante. Quels mystères et quels dangers cache cet être insaisissable, aux humeurs si changeantes ? A la fois attirant et hors d'atteinte, au regard tantôt noir et terrifiant comme l'Enfer, tantôt doré et chaud comme le miel, Edward Cullen n'est pas humain. Il est plus que ça. Bella en est certaine. Entre fascination et répulsion, amour et mort, un premier roman... fascinant.

Dragon - Conclusion

"Dragon" est assez original, en effet, on se retrouve dans la peau d'Auron, jeune dragonnet sortant de l'oeuf, et on le suit entre ces différentes transformations, (Dragonnet, Draque, Dragon). Les premières heures de vie sont déjà une lutte dans l'univers des dragons, sa couvée est composée de trois mâles et deux femelles. Lorsque Auron sort de son oeuf, ses deux frères luttent déjà à mort. Auron vient au bout de l'un d'eux et chasse l'autre du nid. On le voit donc grandir, faire face à la perte de toute sa famille, massacrée par les hominidés (nains et elfes), capturé par ceux-cis...On le suivra le long de sa route dans l'espoir de retrouver son père et l'une de ses soeurs, qu'il avait vu réussir à s'échapper lors de ce jour où les nains ont attaqué sa caverne. Mais ont-il vraiment réussi à s'échapper ?...

Le style d'écriture est simple et se lit donc facilement, en revanche, on s'ennuie un peu au milieu du tome, lors de son long apprentissage de la vit. L'action revient sur la fin avec la découverte d'une guerre imitante.

mercredi 28 janvier 2009

Voyageurs de la Nuit [Projet]

J'ouvre un nouveau blog ! Intitulé Voyageurs de la nuit, Je commence un nouveau projet d'écriture et j'aimerais le partager (au moins à ses débuts). Je vous laisse aller y faire un tour pour vous faire une idée !

jeudi 22 janvier 2009

Dragon [Fantasy] - Présentation

Série : L'Age du Feu
Auteur : E.E. Knight
Parution : 05/09/2008
Editeur : Milady
Résumé : Au plus profond d’ne caverne, dans les montagnes, naît une couvée de dragons. Les quatre petits appartiennent à une espèce en voie d’extinction : ils sont le dernier espoir de survie des dragons. Mais des nains font irruption et sèment la mort dans la caverne. Seul le jeune Auron parvient à s’échapper. Spécimen rare de dragon gris sans écailles, uniquement armé de son esprit, de ses griffes et d’un instinct de survie sans limite, il décide de partir en quête de ses semblables. C’est le début d’un long périple dans un monde dangereux, peuplé d’elfes mercenaires et d’humains violents, où il rencontrera des alliés improbables et découvrira sa véritable nature.

mercredi 21 janvier 2009

La Dame de la Haute Tour [Science fiction/fantasy] - Présentation

Auteur : Anne McCaffrey
Editeur :
Pocket (collection Grand Temple de la SF)
Parution :
01/02/1993
Résumé :
Recueil de nouvelles contenant :
1.La Dame de la haute tour
2.La fille de sa mère
3.L'enfant des fées
4.Le temps qu'il fait sur Welladay
5.Les épines de Barevi
6.L'amour suprème
7.Le bon père noël
8.Pomme pourrie
9.Le plus petit des dragonniers
Note : Je compte plus particulièrement m'intéresser à "Le plus petit des Dragonniers"

mardi 20 janvier 2009

Les Ciels de Pern - Conclusion

Je n'étais pas sûre de l'avoir déjà lu ( la raison en est simple, pour la plupart les romans de Pern sont pour moi une relecture mais comme je n'ai fait l'acquisition des livres en eux-même que dernièrement j'espérais pouvoir relire toute la série d'une traite, derniers tomes sortis non-lus compris, j'ai donc pris du retard en me butant à l'introuvable chant du Dragon, du moins pas à - de 29€... et j'ai dernièrement décidé de lire des tomes, parfois un peu au hasard de mes envies). Donc je n'avais pas encore lu les Ciels de Pern !J'avais quand même raté quelque chose ! Comme je le disais l'autre jour, Anne McCaffrey est une grande dame de la fantasy/SF. Dans ce tome, et quand on a lu les précédents, la raison d'être des Dragons est vouée à disparaître, l'Etoile Rouge a été déplacée et son orbite ne devrait plus influer sur Pern, si bien que dans quelques Révolutions, (années sur Pern), les Fils, ces organismes dévorant tout ce qui est organique et menaçant la vie sur Pern, ne tomberont plus. Que vont devenir les Dragons ? On pourrait penser que madame McCaffrey ayant créé les dragons de Pern au départ pour protéger son peuple des Fils, ces mêmes dragons vont devenir "obsolètes", d'autant que Pern découvre peu à peu la technologie. Mêlant l'avenir des Dragons et les escarmouches violentes des "Abominateurs "(qui sont contre la technologie), la dame installe les Dragons dans leurs nouvelles fonctions. Certes les Fils ne tomberont plus, mais Pern étant placée au milieu d'un nuage d'astéroïdes, il peut toujours tomber autre chose, de suffisamment gros pour menacer tout ou partie de la planète ! On découvre de plus une nouvelle capacité des dragons...Mais je ne vais pas tout vous raconter, sinon cela n'aurait aucun intérêt !

L'histoire est donc comme toujours bien ficelée, et reste cohérente, on retrouve (en arrière-plan), les personnages principaux des tomes précédents (Lessa, F'lar, Menolly, Jaxom, Toric, allusions à Moreta, Robinton...). Et tout ce petit monde continue à aller de l'avant, apportant sans cesse des nouveautés au cycle. Pern est un monde fourmillant de surprises, de dangers, de potentiel, et Anne McCaffrey nous en régale à chaque fois !

mardi 13 janvier 2009

Les Ciels de Pern [Fantasy] - Présentation

Série : La Ballade de Pern
Auteur : Anne McCaffrey
Parution : 13/04/2006
Editeur : Pocket
Résumé : Les Fils ne tueront plus, le dernier combat les a vaincus. Dans un monde libéré de son fléau et bouleversé par l'explosion de la technologie, les chevaliers-dragons, dirigés par F'lessan et Tai, ont-ils encore leur place ? Mais le répit est de courte durée, un terrible danger venu du ciel menace de nouveau la planète... Pour F'lessan et Tai, dont l'amitié se transforme lentement en un sentiment plus profond, l'heure n'est plus aux projets de vie commune. Alors que l'avenir de Pern et de ses peuples - les dragons comme les humains - est plus sombre que jamais, l'épée reprend tous ses droits et le bras qui la brandit ne peut pas se permettre de trembler ! Et les chevaliers-dragons sont toujours symbole d'espoir face à la menace qui gronde.

lundi 12 janvier 2009

L'aube des Dragons - Conclusions

J'avais presque oublié combien c'était bon de lire un ouvrage de cette série. La Fantasy a incontestablement ces maîtres et pour moi McCaffrey en fait partie !
Dans un style reconnaissable la grande Dame nous livre les secrets de l'arrivée des colons sur Pern. Pourquoi sont-ils arrivés ? Comment les Dragons sont-ils nés ? Pourquoi les Weyrs et les Forts portent les noms qu'ils portent. Pourquoi les chevaliers-dragons jurent-ils toujours sur le Premier oeuf de Faranth (eh bien oui on s'en doute quand on lit le reste mais on ne peut pas vraiment en être sûrs).
Les personnages créés par Anne McCaffrey encore une fois, sont charismatiques et pleins de caractères, par bien des côtés ce premier couple de chevaliers-dragons rappelle le couple le plus célèbre de la saga de Pern (F'lar et Lessa). Là où Sean et Sorka ont tout à apprendre, F'lar et Lessa auront beaucoup à réapprendre, là ou les uns tentent de faire respecter les dragons pour ce qu'ils sont, les deux autres devront rappeler à tous la raison d'être de leurs âmes soeurs. Les deux couples construisent un nouvel avenir pour leur peuple, et les caractères de Sean et F'lar me semble parfois très proches (si l'on oublie la tendance de F'lar à toujours taquiner sa susceptible compagne). On se plait à se demander qui est l'ancêtre de qui également, et c'est un régal. On voit au fil du livre tous les éléments connus de la saga se mettre en place, tel que la création des ateliers, la mise à part des Chevaliers-Dragons, le refuge dans les grottes du continent septentrional, les larves qui protègent quelques lopins de terre du continent méridional, le Terminal, qu'on découvrira bien plus tard dans la série...
On ne peut pas dire qu'il y ait énormément d'action, aucun des romans de la saga n'est un roman décrivant de grandes batailles épiques, on a droit à quelques intrigues, à une cérémonie d'empreinte, à des personnages qui apprennent à se connaître et une société qui s'installe et apprend à connaître son nouveau monde. On a droit aussi à l'éducation dans un premier temps des lézards de feu, puis des Dragons, et un seul combat de dragon dans une Chute de Fils...non Anne McCaffrey sait simplement trouver son intérêt ailleurs que dans les batailles sanglantes ou magiques, et retenir l'intérêt de son lecteur. Et c'est ce qui fait d'elle un maitre dans ce domaine.

jeudi 8 janvier 2009

L'aube des Dragons [Science Fantasy] - Présentation

Auteur : Anne McCaffrey
Série : la Ballade de Pern
Parution : 14 novembre 2006 (réédition)
Editeur : Pocket
Résumé : L'amiral Benden a mis le vaisseau en orbite autour de la planète Pern. Et les futurs colons s'éveillent par milliers. Sorka était toute petite quand elle est montée dans l'astronef ; après quinze ans d'animation suspendue, elle n'a guère grandi. Les gens veulent mener une vie pastorale ; ce monde-là ne sera pas pollué. Très vite, ils se passeront de gouvernement ; chacun sera son propre maître, et tous vivront en harmonie. Mais on ne peut pas tout prévoir. Il y a des colons qui ne sont pas clairs. D'autres qui poussent la pureté si loin qu'ils ne songent qu'à se perdre dans la lande. Sean, le jeune Gitan, n'a pas oublié ses chevaux. Sorka ne sait pas encore qu'elle partagera ses rêves ; les premiers explorateurs n'ont pas senti les séismes, ils n'ont pas vu les nuages noirs. Mais quand Sorka et Sean assistent à l'éclosion des dragonets, Pern leur offre un charmant remède au malheur qui plane.

L'épée de Vérité - 8 Leçons du Sorcier

1- Les gens ont tendance à tenir pour vrai ce qu'ils souhaitent être la vérité ou ce qu'ils redoutent être la vérité.
2- Les pires maux découlent des meilleures intentions.

3-La passion domine la raison.

4-Absoudre, c'est donner aux autres. Mais aussi recevoir d'eux plus que ce qu'on leur a offert
.
5-Rappelle toi ce que les gens font, et pas seulement ce qu'ils disent, car les actes trahiront un mensonge.

6-Le seul souverain dont on doit accepter le joug est la raison.
7-La vie est le futur, pas le passé.
8-Mérite la victoire.

Pour les autres, j'attends de lire les tomes suivants, je n'ai pas envie de les savoir avant !

mercredi 7 janvier 2009

Magie de Pacotille - Conclusions

Morsure relatait les aventures d'Elena, Capture, avait Elena pour personnage principal mais introduisait les Sorcières, Paige et Savannah...Dans Magie de Pacotille, c'est Paige qui est le personnage principal et la narratrice du coup.

Comme pour les deux tomes précédents j'ai bien accroché, seul reproche, dans les deux tomes précédents, on voyage avec Elena (entendez que c'est elle la narratrice) et Elena a un style assez cru, une façon de parler assez familière, une fois qu'on s'y est fait, ce n'est pas spécialement choquant, par contre le style, la façon de parler ne varie pas ici, alors que c'est Paige qui est la narratrice et que c'est une demoiselle relativement plus "douce" et maniérée, ça fait un peu bizarre de l'entendre parler sur le même registre qu'Elena.
Côté histoire, Kelley Armstrong nous laisse entrevoir un peu plus sa vision du monde magique, c'est parfois un peu comme de faire de la sociologie des peuples magiques, on sait comment fonctionne la Meute, maintenant on sait comment fonctionne le Convent et les Cabales, c'est plutôt intéressant, le tout est englobé dans une "course-poursuite " avec Leah, la semi-démone. Paige passe par tous les états d'esprits, on se rend compte que Savannah, la jeune sorcière dont Paige est tutrice (qui pourrait être sa petite soeur plus que sa fille en fait) se montre un brin inhumaine dans sa façon de penser mais outre cela, elle a les réactions typiques d'une ado de 13 ans. Le mystère des grimoires et des sorts perdus par le convent nous tiens un moment, ainsi que l'agaçant (au départ du moins) Lucas Cortez dont il semble impossible de se débarrasser.

J'avais beaucoup apprécié
Morsure (dévoré en une journée), bien accroché à Capture, et de même Magie de Pacotille, même si je trouve qu'il n'arrive pas à la hauteur de Morsure, à moins que ça ait été l'attrait de la nouveauté. De plus avec tout ce qui fleurit dans le même genre, Morsure était le premier que je lisais, depuis il y a eut Jaz Parks, l'Appel de la Lune..il y a Witchling à venir....même si je n'ai pas encore lu ces deux derniers ça a tendance à jouer !
Pour conclure, j'ai tout de même beaucoup apprécié
Magie de Pacotille et je lirais avec plaisir les tomes à suivre!

mardi 6 janvier 2009

Babelio

Il y a de cela un peu plus d'un an, je découvrais Babelio, j'avais créé ma bibliothèque, pas eu le temps de tout mettre dedans, et puis par manque de temps je l'ai délaissé. N'ayant pas grand chose à faire ce matin, j'ai fait une grosse mise à jour, pour en arriver à 299 bouquin (la limite des bibliothèques gratuite étant à 300).
Bon j'ai du oublier quelques ouvrages mais c'est à peu près complet. Donc voici ma bibliothèque babelio.
Je verrais plus tard si je prend un compte payant pour mettre tout ça à jour ou pas, et sinon il va falloir que je créé ma biblio BD !

samedi 3 janvier 2009

Magie de Pacotille [Bitlit] Présentation

Auteur : Kelley Armstrong
Editeur : Bragelonne
Parution :
24/10/2008

Résumé :
Paige Winterbourne est une sorcière. Ça ne se remarque pas tant que ça : elle n’a ni verrues ni la peau verte, et elle ne remue pas le nez quand elle jette des sorts. Non, la plupart du temps, elle n’est qu’une jeune femme normale de vingt-trois ans : elle travaille trop, s’inquiète de son poids, se demande si elle trouvera jamais un petit ami.
Bon, d’accord, Savannah, l’adolescente qu’elle a adoptée, veut ressusciter sa mère adepte de magie noire… et elle est poursuivie par une semi-démone douée de télékinésie et une cabale de mages très puissants. Mais à part ça, Paige mène une vie tout à fait ordinaire. Enfin, jusqu’à ce que ses voisins découvrent sa vraie nature et que l’enfer se déchaîne. Littéralement.